AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olbreo Bostlov
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 27
Pays d'origine : Danemark
Âge : 17

MessageSujet: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Dim 23 Mar - 20:50

Suite à son étrange rencontre avec Vector, Olbreo était retourné dans les dortoirs pour pouvoir dormir enfin. Sa scéance d'entrainement l'avait bien épuisé et Vector avait laissé une drôle d'impression sur Olbreo et il ne savait pas ce qu'il devait penser de cet homme qu'il n'arrivait pas à cerner.

Bref, son lit douillet l'attendait et il n'allait pas le refuser. De toute façon il avait des cours le lendemain et il ne lui restait que quelques heures de sommeil à prendre pour regagner des forces. Mais il avait beau fermer les yeux, il ne parvenait pas plus à s'endormir. Son corps était fatigué, mais pas sa tête. Celle-ci avait possédait un petit hamster qui avait décidé de tourner dans sa petite roue, ce qui l'empêchait de trouver le repos. Que pouvait-il se passer dans la tête d'Olbreo encore? Il avait parlé de ses parents, bien sûr qu'il avait du mal à s'endormir, ce ne serait pas la première fois.

*flashback*

Olbreo, 14 ans, durant le soir, pas capable de dormir pour deux cennes. Il est sur le mur et regarde le paysage au loin. Rudy le voit et va à sa rencontre.

- Qu'est-ce qui te tracasse encore?

- Tu connais la réponse, pourquoi demander?

- Parce que j'aime mieux te l'entendre dire... Tu penses encore à lui n'est-ce pas?

- C'est plus fort que moi, j'arrive pas à faire autrement.

- Tu as essayer de t'épuiser dans la salle d'entrainement?

- Chaque fois que je peux, ça marche à moitié je dirais.

Rudy ne dit pas un mot, il se mit à regarder le paysage avec Olbreo. Ce silence dura pendant quelques temps durant lesquels Olbreo pensa qu'il était quand même chanceux d'avoir rencontré Rudy. Si ses parents n'avaient pas été aussi irresponsable, jamais il ne l'aurait rencontré... mais peut-être aurait-il vécu une meilleure vie si ses parents n'avaient pas été des voleurs... En tout cas, plus son père que sa mère.

* Fin du flashback*

Olbreo sourit en pensant à Rudy. Oui, il avait été chanceux de le rencontrer. Ses parents avaient fait une bonne chose en étant aussi irresponsable. Ils lui avaient permis de rencontrer cette personne extraordinaire qu'Olbreo prenait désormais comme sa seule figure paternelle. Mais il n'arrivait toujours pas à s'endormir alors il se leva de son lit et sorti du dortoir pour regarder le paysage.

L'académie était quand même quelque chose de beau à observer durant la nuit. C'était beaucoup plus calme et le son de quelques rares oiseaux se faisaient entendre. En fermant les yeux, il pouvait s'imaginer sur les murs de Chlorba à contempler le paysage. Ça lui fit du bien de revoir, ne serait-ce qu'en penser, un paysage qu'il aimait regarder encore et encore sans se lasser. Mais quand il ouvrit les yeux, il vit le soleil se lever tranquillement. Il était déjà si tôt? Avait-il passé tant de temps à rêver éveiller? La porte derrière lui s'ouvrit et il ne put s'empêcher de sursauter un peu.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decebal Gregoriu
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 11
Pays d'origine : Roumanie
Âge : 15 ans

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Jeu 5 Juin - 5:34

(HJ-Je ne comprend pas trop quel porte, je vais faire de mon mieux D:)

Decebal alias celui qui se perdra éternellement dans cette académie bien trop grande pour un garçon comme lui. Sa journée pouvait se résumer à chercher la bibliothèque, trouver les cuisines, chercher les toilettes, finir dehors, chercher les dortoirs et finalement tomber sur la bibliothèque. Pas besoin alors de dire qu'à la fin de cette dure journée, Dezz était complètement exténué. Il avait suivit discrètement d'autres élèves vers les dortoirs /puisqu'il ne se souvenait pas s'il devait prendre la droite ou la gauche après la cafétéria/ et alla tout droit vers son lit et ses effets personnels dès qu'il pu passer la porte des chambres. La fin de la journée était son moment favori : il pouvait penser aux cours qu'il avait eut et aux cours qu'il avait le lendemain. Penser à ce qu'il avait à faire, ses devoirs, lire un peu et parler à Hugues. Ah oui, Hugues. Il lui parlait discrètement bien sur puisque ce serait mal vu, un futur soldat qui parle à une peluche. L'adolescent ne s'était pas encore fait d'amis proches alors il passait le plus clair de son temps seul. Malgré ça, il souriait et était gentil avec tout le monde. C'était comme ça qu'il était, on ne peut rien contre sa nature.

La nuit commençait à tomber et Decebal décida de se coucher pour de bon. Il rangea ses affaires et se glissa sous ses draps. Plus tôt, il avait enfilé subtilement son pyjama sans vraiment se faire remarqué (Il était bien trop gêné et pudique pour le faire comme tout les garçons, c'est-à-dire, devant tout le monde) même que c'était facile pour lui puisqu'il se faisait rarement remarqué. Il était plus petit que les autres et se faisait souvent piller sur les pieds. Ce n'était pas ça qui lui dérangeait, mais il savait qu'un jour ou l'autre, il devra se démarquer, sinon il n'avancera jamais dans les rangs. Ou pire encore, il pourrait se faire oublié par ses supérieurs en mission ! Decebal essaya de chasser ces mauvaises pensées avant de s'endormir. Il passa une courte nuit puisqu'il entendit la porte du dortoir s'ouvrir durant la nuit. Dezz avait le sommeil léger et pouvait se réveiller facilement quand il y avait quelque chose de pas normal /mais il avait de la misère à se réveiller quand il a besoin de se réveiller, c'est triste comme ça/. Il se redressa tranquillement. C'était surement un élève qui avait décidé de se lever. Mais... les toilettes étaient reliés au dortoir... alors ce n'était pas à cause d'une envie pressante. Peut-être qu'il avait faim ? Mais c'était interdit de se promener dans les couloirs la nuit ! L'adolescent commença à s'inquiéter. Et s'il se faisait prendre par un supérieur ou un professeur ? Il allait se faire punir c'est sur ! Dezz avait beau ne pas connaitre les gens de l'académie, il voulait que le bien pour eux.

Le jeune homme s'inquiéta jusqu'aux petites lueurs du matin, incapable de se rendormir. Il décida alors de sortir du lit et d'aller voir si l'autre élève était encore proche. Il ne voulait pas qu'il se fasse prendre ou quoi que ce soit. Il marcha sur la pointe des pieds jusqu'à la porte et l'ouvrit doucement. Le dit futur soldat n'était pas loin et était devant une fenêtre. Il semblait l'avoir vu ouvrir la porte. Étrangement, ses trais ne lui était pas inconnus, il ressemblait beaucoup à quelqu'un que Dezz connaissait, mais il ne pouvait pas dire qui. C'est sur qu'il avait vu l'autre élève quelques fois puisqu'ils étaient tous les deux recrues de la même squad, mais ils ne s'étaient jamais adressé la parole. Decebal s'approcha timidement de l'autre élève.

-T-tu ne devrais pas sortir du dortoir la nuit. S-si tu te fais prendre, tu vas être collé et puisque les cours ne sont commencé depuis peu, ça serait une note à ton dossier qui va te suivre longtemps...

Dezz ne savait pas trop quoi dire. C'est vrai qu'il ne voulait pas dire aux autres quoi faire, mais il voulait seulement les aider en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olbreo Bostlov
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 27
Pays d'origine : Danemark
Âge : 17

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Dim 8 Juin - 13:15

Olbreo regarda la personne qui avait ouvert la porte. Il semblait jeune et vraiment timide. Mais peut-être était-ce dû au fait que c’était encore la nuit et qu’on ne savait jamais sur qui on allait tomber durant la nuit? Olbreo avait passé toute la nuit debout, a réfléchir a un tas de chose qui le préoccupait. Ça lui arrivait de temps en temps et ça ne le dérangeait pas plus que ça. Mais la, il était dans l’Académie. Les choses se déroulaient différemment et comme ce garçon l’avait dit, il pourrait y avoir une note a son dossier s’il se fait prendre et bien sur, Olbreo n’en voulait pas. Mais comment faire alors pour pouvoir regarder le paysage nocturne et ce, sans se faire prendre par les autorités? Olbreo se devait de réfléchir a ce problème, car après tout, il ne faisait rien de mal. Il ne faisait que regarder par la fenêtre.

- Je ne savais pas qu’on pouvait avoir une note a notre dossier pour ça. C’est dommage. Mais merci de m’avoir informer.

Réfléchit a un problème? Solution déjà trouver. Olbreo sourit, trouvant amusant l’idée de recommencer des escapades nocturnes comme quand il était jeune.

- Tu crois qu’ils me verront si je me couche sur le toit? La lune est tellement belle, ce serait dommage de ne pas profiter de ces rayons de temps en temps en se couchant a la belle étoile.

Olbreo se sentait toujours mieux durant la nuit. Le jour, c’était toujours la même routine bruyante et achalante qui revenait. Il devait croiser toujours un tas de monde, certains qui le dévisagerait, d’autre qui l’éviterais… et certains qui viendrais a sa rencontre. Tellement de gens qui parle, qui crie, qui hurle pour des raisons souvent inutile. Mais la nuit. La tranquillité de la nuit, la paix, le repos. C’était calme et ça permettait a Olbreo d’être quelqu’un qu’il n’est pas en temps normal : sociable. Mais ça, il ne s’en est tout simplement pas rendu compte encore. Même Rudy le savait. Il savait que lorsqu’il voulait parler à Olbreo de quelque chose d’important et qu’il désirait un avis réfléchis et naturel, il vaudrait mieux lui en parler de nuit. Peut-être que c’était la lune qui le rendait comme ça? Pas vraiment. Olbreo a toujours aimé la nuit et la facilité de se déplacer sans être vu, le silence de la noirceur. Il se sentait plus lui-même, comme lorsqu’il était enfant et qu’il se promenait la nuit. Bien qu’il n’en soit pas fier, il s’était mis à voler de la nourriture dans les maisons environnantes pour manger un peu. Il se faisait rarement prendre et lorsqu’il se faisait prendre la main dans le sac, il pouvait compter sur ses jambes pour le sortir du pétrin. Mais ça, c’était avant que Rudy ne le prenne sous son aile et l’aide à devenir une personne plus respectable. Mais même lorsque Rudy s’occupait de son éducation, Olbreo profitait de certaine nuit pour aller en ville et simplement admirer le ciel étoilé et la lune. Qu’il y ait d’autre personne avec lui ou non ne le dérangeait pas. Tant que la tranquillité régnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decebal Gregoriu
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 11
Pays d'origine : Roumanie
Âge : 15 ans

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Mar 10 Juin - 18:18

Dezz était bien soulagé de voir que l'autre élève ne lui en voulait pas et qu'il n'y avait pas de sujet de dispute. Les êtres humains étaient des créatures bien étranges et surtout très surprenants, puisque dans chacun d'entre nous, nous avions des émotions et des réactions différentes face à une situation commune. L'apprenti soldat aurait pu se fâcher contre Decebal au lieu de comprendre la situation. L'adolescent lui sourit et commença à tourner les talons pour rentrer dans les chambres quand l'autre chambreur lui posa une question. S-sur le toit ? Mais c'était dangereux ! Il fallait s'y rendre et revenir avant les cours ! Et puis, c'est haut un toit ! Sans oublier que c'était, bien sur, interdit. Le jeune homme tourna la tête vers celui qui avait poser la question. Dezz semblait nettement nerveux.

-C'est sur que si tu réussis à t'y rendre sans te faire prendre, et tu réussis à revenir avant que les cours ne commencent encore là, sans que quelqu'un te vois... Tout en pensant à ne pas tomber du toit et il faut l'y grimper aussi... C'est pas un peu risqué ? Je sais que c'est joli le ciel étoilé ou le levé du soleil, mais je ne pense pas que ce soit l'endroit pour l'admirer.

Même si sa réponse était logique et "sécuritaire", Decebal se senti mal. L'élève semblait nettement vouloir voir le ciel et Dez lui claquait la porte dans le visage.

-Je... Je ne dis pas que c'est impossible en fait. Je dis seulement que nous sommes ici pour apprendre à vaincre l'ennemi. On va apprendre à devenir des soldats et les soldats obéissent aux règles... Mais dans la logique, nous ne sommes pas encore totalement des soldats... Alors j'imagine que tu peux y aller... en faisant très... très... très attention.

Dezz n'était pas fier de lui. Inciter à la désobéissance n'allait pas l'aider dans ses études, c'est clair. Mais en même temps, la vie d'un soldat se résumait surtout au travail d'équipe et puisque Decebal n'avait pas encore aucun amis, ni de connaissance potable (c'est-à-dire quelqu'un avec qui il avait parlé plus de 2 jours d'affilé) il fallait que le jeune homme commence à se faire des liens. Dire à quelqu'un que son idée est stupide parce qu'il risque de se faire prendre et avoir une note très sévère à son dossier, c'est pas mal nul. Il fallait que Decebal commence à être moins rat de bibliothèque et fils à maman... mais ce n'était pas une raison pour jeter Hugues. Dezz devait commencer à jouer dans la cours des grands et devenir plus sociable, essayer d'être du bord de... tout le monde et approuver les opinions de... tout le monde. En gros : Ferme ta gueule et approuve. C'était l'un des meilleurs moyens pour s'intégrer, parce que à ce stade-ci, il allait continuer à se faire piller sur les pieds comme une fourmis sur la rue la plus passante d'une grande ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olbreo Bostlov
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 27
Pays d'origine : Danemark
Âge : 17

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Mar 10 Juin - 23:49

Olbreo ne put s’empêcher de laisser un fou rire s’échapper. Cet adolescent avait l’air d’une personne tellement timide. Mais il ne se demandais pas ce qu’il faisait dans l’armée. Bien sur, il allait apprendre a être moins gêné et à prendre la place qui lui est dû. Tout le monde avait sa place dans l’armée, la question était : qui allait survivre? Dans l’armée, il y avait quatre type de soldats. Ceux qui confectionnaient les plans d’actions, ceux qui les exécutaient, ceux qui craque sous la pression et ceux qui n’ont pas peur de la mort. Olbreo se trouvait dans la dernière catégorie. Il était prêt à tout simplement pour tuer des Titans. Pourquoi? Il ne savait même pas lui-même. Toutefois, dans l’armée, ils avaient besoin de tous et chacun, peu importe leur domaine de prédilection. Un soldat pouvait avoir l’air maigrichon et inapte au combat, mais il compensait soit dans l’enseignement aux recrues ou dans la confection des plans d’actions. Chacun avait son rôle à jouer. C’est pourquoi Olbreo ne portait aucun jugement sur ceux qu’il croisait dans l’Académie. Il savait aussi que de se faire juger par les autres était déplaisant.

- Bien sur, pour ça tu n’as pas a t’en faire. Quand je vivais dans les rues de Chlorba, je ne me faisait presque jamais prendre quand je volais de la nourriture pour survivre.

Même s’il ne le montrait pas toujours, Olbreo était content de rencontrer de nouvelles personnes. Peut-être allait-il leur reparler un jour, peut-être allait-il faire partie de la même escouade. Les possibilités étaient sans limite.

- Tant qu’à être debout, tu ne voudrais pas venir avec moi sur les toits? On sera revenu avant que les cours ne recommence, ne t’inquiète pas.

Olbreo était bien sociable lorsque la nuit était tombé et qu’il avait suffisament réfléchi, il parlait plus que d’habitude et faisait même les premiers pas.

- Au fait, moi c’est Olbreo. Toi c’est quoi?

Olbreo tendit la main vers l’inconnu devant lui et attendit qu’il fasse de même pour la serrer. Le politesse était de mise, comme le lui avait souvent fait rappeler Rudy. Bref, cet inconnu, malgré sa timidité, pourrait être de bonne compagnie. Un peu de silence et de tranquillité, en compagnie d’une personne gêné, il n’y avait rien de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decebal Gregoriu
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 11
Pays d'origine : Roumanie
Âge : 15 ans

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Mer 11 Juin - 0:46

Decebal écouta attentivement ce que le jeune homme lui dit. Il fut surpris d'entendre qu'il avait vécu dans les rues. Dezz avait eut la chance d'avoir un toit toute sa vie, si on met à part les quelques mois où sa famille et lui ont essayé de survivre après l'invasion des Titans et qu'ils étaient prient en dehors des fortifications sécurisés. Decebal trouva cela très triste que le futur soldat ai du survivre dans les rues. Même s'il avait de la chance, Dezz pu facilement s'imaginer à quel point ça pouvait être difficile. C'est vrai que la population moyenne n'avait presque pas d'argent et que la plupart des gens ici venaient pour justement gagner de l'argent pour faire survivre sa famille, puisque soldat payait beaucoup, mais c'était le métier le plus risqué en cette époque. Tous et chacun savaient les risques qu'ils prenaient, mais on avait tous nos raison de pourquoi nous étions ici.

Decebal hésita à répondre pour l'aventure nocturne sur le toit. Ce n'était pas du tout son genre, mais en même temps, il ne pouvait pas le laisser partir sans chaperon. Ce qui était sur, c'est qu'il n'allait pas réussir à se rendormir sachant qu'il risquait une note à son dossier académique. De plus, il semblait vraiment motivé à vouloir aller voir le ciel. Decebal lâcha un petit soupir de découragement, mais lui sourit par la suite.

-Si tu me garanti que nous allons revenir et que nous n'allons pas nous faire prendre.. je veux bien te suivre.

Hop, Dezz le rebel sera sont nouveau surnom. Il serra ensuite la main du dénommé Olbreo. Sa poigne était ferme, mais pas trop serré, contrairement à celle de Dezz qui ne pouvait pas serrer trop les mains, dû à sa petite taille.

-Mon nom est Decebal, mais tu peux m’appeler Dezz. Je suis du district de Shingashina, mais depuis 3 ans je suis à Karanese.

Dezz lui fit un sourire timide. Malgré son pyjama trop grand pour lui, il allait le suivre jusqu'au matin.

[ HJ : Ça sonne comme un mauvais roman savon omg ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olbreo Bostlov
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 27
Pays d'origine : Danemark
Âge : 17

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Jeu 12 Juin - 23:25

- Enchanté de faire ta connaissance, Dezz. Et oui, je peux te garantir qu’on sera de retour sans problème avant les cours, tu as ma parole!

Olbreo lui sourit et lui fit signe de le suivre. Plan de match : Trouver un chemin menant au toit, ne pas se faire prendre par les gardes, s’étendre en regardant le ciel et revenir avant les cours. Tout cela était facilement faisable. Les cours commençaient toujours après que le soleil soit levé et Olbreo n’allait certainement pas rester là haut à regarder le soleil, bien sur que non, quelle idée malsaine! Olbreo se mit donc a marcher lentement en se dirigeant vers l’extérieur. Chaque pas qu’il faisait était sans bruit et il était constamment sur ses gardes et a l’affût du moindre bruit suspicieux. Il était même déjà en train de penser à comment il allait monter s’il n’y avait pas d’échelle quelques part.

- L’important, c’est de rester le plus silencieux possible, sinon c’est foutu!

Ils arrivèrent à une intersection et Olbreo du vérifier si un garde faisait sa ronde, ce qui malheureusement était le cas. Ils ne pouvaient quand même pas rester là et attendre que le gardien les trouve, non, il devait trouver un endroit pour cacher au moins Dezz. Pas question que ce petit bonhomme ait des problèmes à cause de lui. Allez Olbreo, pense! Bon, ce ne fut pas bien difficile, il y avait une porte sur leur droite. Il n’avait qu’à l’ouvrir, se cacher le temps de quelques secondes, sortir et continuer la quête du toit. Le problème était l’endroit sur lequel ils allaient tomber. Olbreo ouvrit toutefois la porte, fit signe a Dezz d’y entrer, le suivit, puis ferma la porte doucement sans la claquer. Il voulait voir quand le garde serait passé afin qu’ils puissent sortir.

- Ça ne devrait pas être bien long… tu peux me dire où on est?

Olbreo se souviens très bien qu’une fois, il avait du rentrer dans la maison d’un inconnu simplement pour échapper à Rudy qui le pourchassait pour le ramener au QG. Il avait passé par la fenêtre parce que la porte était barrée et la fenêtre était ouverte. Heureusement pour lui, les locataires ne s’étaient pas réveiller, Olbreo n’avait rien accroché et ses poursuivants ne l’avaient pas vu rentré. Il avait pu en profiter pour manger un peu en prenant de la nourriture des locataires jusqu’à ce qu’un bruit le fasse sursauter. Un homme était là a le regarder, l’air ébahis, mais les yeux tellement fatigué. Olbreo n’eut qu’à dire que c’était un rêve et qu’il devait retourner se coucher pour que l’homme le fasse. Il semblait si fatiguer qu’il pouvait croire n’importe quoi. En ce moment, tout ce que Olbreo espérait, c’est qu’ils n’avaient pas entré dans un endroit où ils n’auraient jamais dû entrer. Bon, okay. Rendu à cette heure là, aucun autre endroit que les dortoirs n’était un endroit a être. Mais vu les circonstances…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decebal Gregoriu
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 11
Pays d'origine : Roumanie
Âge : 15 ans

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Ven 13 Juin - 19:50

Olbreo était bien parti pour aller sur le toit. Decebal le suivit aux talons sans trop faire de bruit. Il était vraiment nerveux, mais il voulait faire son tough. Le fait que Dezz était petit le rendait léger, donc, très discret. Il n'était alors pas vraiment un fardeau. Il lui arriva même de penser qu'ils étaient des espions dans une mission secrète. Cette pensée encouragea Decebal qui redoubla d'effort pour suivre. Finalement, c'était excitant de briser un peu les règles. Et puis, ils ne faisaient rien de mal après tout. Dezz n'avait jamais vraiment brisé les règles. Pas par obligation, mais c'était que Decebal était un garçon obéissant et qui détestait avoir des problèmes. Et puis il n'avait jamais eut de plaisir à transgresser les règles. Dans le moment, il ne considérait pas vraiment qu'il désobéissait. Il aimait mieux dire qu'il surveillait quelqu'un pour pas qui ne se fasse prendre. C'est sur qu'il ne pensait pas être complice à ce moment, il avait trop d'adrénaline dans le sang pour y penser.

Olbreo était vraiment discret et avait vraiment l'air de savoir ce qu'il faisait. Ça rassurait réellement Dezz qui voulait le moins du monde se faire prendre. Ils sillonnèrent les couloirs pour aller vers le toit, mais Oblreo s'arrêta. Il y avait quelqu'un qui s'approchait. L'élève amena Dezz vers une porte et la referma derrière eux discrètement. Decebal pouvait entendre son coeur dans ses oreilles. Il n'avait pas peur, mais il n'était pas complètement calme non plus. Il faisait si noir dans la pièce, mais les yeux de l'adolescent s'habituèrent vite au manque de lumière. Il resta près du jeune homme quand il demanda enfin où ils étaient. Dezz retourna la tête pour regarder autour de lui. Malgré l'absence de lumière, il pu distinguer qu'il y avait des rideaux au fond de la pièce. Il se glissa discrètement vers le mur du fond pour ouvrir doucement les rideaux. La lumière de la lune éclaira d'une lueur bleuté les éléments de la pièce. Sur la droite, il y avait un tableau avec plusieurs notes dur les titans, des diagrammes et des pourcentages. Sur la gauche, il y avait des étagères avec des fioles, des instruments de mesures et de science. Decebal examina de ses yeux toutes les petites choses qui se trouvaient dans la pièce et s'approcha de Olbreo et s'adressa à lui en murmurant.

-Je ne suis pas vraiment sur... mais je crois qu'on ne devrait juste pas être ici.

Il regarda le jeune homme pour ensuite regarder les notes sur les titans. C'était nettement des notes d'expériences sur les monstres géants Ils devaient surement se trouver dans une salle réservé à l'escouade élite de la Recon Corp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olbreo Bostlov
106th Trainees Squad
106th Trainees Squad
avatar
Messages : 27
Pays d'origine : Danemark
Âge : 17

MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   Dim 20 Juil - 15:42

Olbreo continua de regarder par la craque de la porte, il espérait fortement que le gardien n’est rien remarquer, mais des bruits de pas se firent entendre. Quelqu’un d’autre arrivait de l’autre côté? Ce n’était vraiment pas sa chance.

-Je ne suis pas vraiment sur... mais je crois qu'on ne devrait juste pas être ici.

Bien que c’était une évidence, Dezz avait raison, ce n’était pas un endroit dans lequel ils devaient se trouver dans le moment. Mais comme il n’avait pas de réponse précise, il regarda par lui-même pour s’assurer qu’ils étaient, au minimum, dans un endroit sécuritaire. Les quelques notes inscrites au tableau ne semblaient pas être des notes laisser par les professeurs pour les élèves. Ça ressemblait plutôt à des notes pour une escouade.

‘’Eh merde… On ne devrait vraiment pas se trouver la.’’

Il resta près de Dezz et lui murmura :

- On a juste à attendre que les gardes passent et ensuite on pourra partir, s’il y a le moindre problème, nous n’aurons pas le choix, tu te cacheras derrière la porte et je prendrais le blâme si on est trouver. Tu en profiteras pour retourner aux dortoirs.

Pour être franc, Olbreo ne s’en faisait pas trop avec le fait de se faire prendre ou non. Dans les deux cas, il avait pu observer la lune et c’était tout ce qui comptait. Mais il ne pouvait pas penser uniquement à lui. Dezz était la et lui, contrairement a Olbreo le rebelle, ne semblait pas être du genre à briser les règles. Alors mieux valait faire en sorte qu’il n’ait rien a son dossier.

Le regard d’Olbreo continuait d’explorer la pièce. Toutes ces notes devaient servir pour une escouade de la Recon Corps. Préparait-il une escapade hors des murs? Pourquoi sortiraient-ils? Les Titans se faisaient-ils nombreux près des murs? Mais ce qui retenait le souffle d’Olbreo était plutôt de savoir combien de soldats allaient revenir de cette sortie… Il savait qu’il y avait toujours de lourdes pertes a chaque sortie et qu’il ne fallait jamais se faire de faux espoir. Mais c’était ça qu’il avait choisi. Il avait choisi la Recon Corps. Un jour il serait dans une salle comme celle-la avec les membres de son escouade et ils échafauderont un plan pour aller tuer des Titans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est le temps des rencontres il faut croire. [PV Dezz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PV] Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit... ni tout ce qu'on lit {Leevo}
» Arrête de croire... Faut Boire!! ♦ Kara
» Il faut tomber pour mieux se relever
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki No Kyojin :: Wall Rose :: Les Dortoirs-